Airicom, Architecte de vos solutions IoT et M2M
Tél. Paris +33(0)1.77.62.46.24 - Tél. Province +33(0)2.51.09.59.37
info@airicom.com

Pour protéger ou suivre ses actifs la mise en place d’un asset tracker GPS est une solution rapide à mettre en place : il suffit de fixer un boitier sur l’équipement à suivre et de le déclarer au réseau.
Les données récoltées permettent de réaliser un inventaire quotidien, de localiser rapidement un équipement ou un colis, d’être alerté en cas de sortie du matériel d’une zone définie (geofencing), de connaître les taux d’utilisation des matériels, d’organiser la maintenance préventive et bien plus encore.

Cas d’application n°1 pour les trackers GPS : la gestion d’un parc de location ou de matériel de BTP

Un parc de matériels destiné au BTP ou aux travaux extérieurs à une valeur marchande non négligeable. En effet ce sont plusieurs centaines de milliers d’euros qui sont loués sur des chantiers.

Un de nos clients nous à donc fait confiance pour la mise en place d’une solution de suivi de ses machines et matériel portatif. Le besoin premier exprimé était une solution pour prévenir le vol. Mais la solution finalement mise en place a permis  la gestion du parc : inventaire du parc présent et loué, maintenance préventive en fonction du nombre d’heures de location, taux d’occupation des équipements, nom de kilomètres parcourus, etc…

La mise en place de tracker GPS a donc permis d’ajouter une réelle plus-value dans le fonctionnement de l’entreprise.

En effet les avantages pour notre client sont nombreux :

  • Surveillance du parc (alerte SMS sur sortie de zone prédéfinie)
  • Suivi du matériel
  • Inventaire journalier des produits loués / en stock
  • En cours de validation client : gestion du temps d’usage machine (maintenance programmée)
Matériel de BTP équipé d’un tracker GPS

Cas d’application n°2 : le suivi d’un équipement

La mise en place d’un tracker avec un panneau solaire sur les remorques des camions permet de suivre la progression de la marchandise et l’emplacement de la remorque.
Le panneau solaire permet d’augmenter le nombre de messages envoyés par le tracker sans vider la batterie.

Camion équipé d’un asset tracker avec panneau solaire

Comment choisir un tracker GPS

Simplicité d’installation

Pour que pose et dépose du tracker GPS soient rapides il est indispensable que le tracker soit auto-alimenté.
Pour éviter d’avoir à remplacer ses piles on privilégie les trackers qui envoient les données de positionnement via un réseau LPWAN qui consomme peu d’énergie tout en offrant une portée importante (jusqu’à 15 km en zone péri-urbaine).
Si on se limite à 1 message par jour le tracker peut avoir une autonomie jusqu’à 10 ans.
Si on veut une fréquence de recueil des données plus élevée, par exemple toutes les heures, on choisira un tracker avec une alimentation rechargeable par panneau solaire.

Le tracker peut être fixé généralement avec deux vis. Afin d’éviter que le tracker puisse être retiré facilement on utilisera des vis anti-vol et un tracker sans marquage qui attire l’attention.

Choix du réseau pour l’itinérance

Lorsqu’un matériel est volé il peut rapidement traverser une frontière. Il est donc important que le réseau LPWAN sur lequel sont envoyés les données du tracker offre l’itinérance ( acheminement des appels ou données passés depuis un téléphone mobile par un autre opérateur que celui de l’abonné, spécialement depuis un pays étranger).
Les réseaux LPWAN qui offre ce type de couverture sont notamment Sigfox et LTE-M.
Si le bien n’est pas susceptible de passer la frontière il existe des trackers LoRaWAN. Si la zone de déplacement a un rayon de quelques kilomètres, et que le nombre de capteurs est suffisant ( à partir de 10 unités), il est même envisageable avec LoRaWAN de construire son réseau privé et de passer ainsi d’abonnement.

Autres caractéristiques du tracker

Si le tracker est fixé à une ruche ou à une oeuvre d’art les conditions de transport de ces derniers sont importantes.
Les trackers GPS performants intègre des capteurs de température, d’humidité, de pression atmosphérique, de luminosité et d’accélération. Ce dernier capteur permet de déceler un choc pouvant endommager le bien.

Les applications associées

En règle générale une application est associée au tracker. Elle permet sans intégration de visualiser les données du capteur ( position, route suivies, données d’environnement, …).
Mais rapidement vous pouvez vouloir utiliser les données du tracker pour réaliser au quotidien l’inventaire de vos biens ou gérer la maintenance. Vous devrez alors vraisemblablement intégrer les données dans une application propre. Assurez vous qu’il y a bien la possibilité de pousser ou de tirer les données des capteurs du Cloud vers votre serveur applicatif à l’aide d’une clé API.

Exemple de tracker GPS industriel

Le BeTen pour 1 à 4 relevés par jour

Tracker GPS LTE-M pour 1 à 4 ping / jour

Ce tracker GPS BeWhere fonctionne sur le réseau LTE-M ce qui lui assure l’itinérance avec un abonnement à Orange.
Il remonte la position GPS mais aussi température, humidité, luminosité, pression atmosphérique et impact.
Les données peuvent être visualiséee sur l’application BeWhere associée ou importéee via une clé API dans un serveur applicatif.
Son autonomie est de 8 à 10 ans à raison d’un relevé par jour.

Le BeSol jusqu’à un relevé toutes les 15 à 20 minutes

Tracker GPS LTE-M pour plus de 4 pings par jour

Il offre les mêmes caractéristiques que le BeTen plus une batterie qui se recharge à l’aide d’un panneau solaire.
Ce tracker GPS fonctionne donc aussi sur le réseau LTE-M ce qui lui assure l’itinérance avec un abonnement à Orange.
Il remonte la position GPS mais aussi température, humidité, luminosité, pression atmosphérique et impact.
Les données peuvent être visualiséee sur l’application BeWhere associée ou importéee via une clé API dans un serveur applicatif.
Il peut remonter jusqu’à 1 jeu de données ( GPS, température, …) par heure ou 1 jeu de données toutes les 20 minutes lorsque le véhicule se déplace uniquement.
On peut ajuster la fréquence des relevés à distance, pour s’assurer que la batterie reste suffisamment chargée. Il suffit pour cela d’utiliser l’applicatif en ligne BeWhere.