AiRiCOM - Architecte de vos solutions IoT et M2M
Tél. Paris +33(0)1.77.62.46.24 - Tél. Province +33(0)2.51.09.59.37
info@airicom.com
Des aides pour une industrie connectée

Avec un impact à la baisse sur le PIB français de 14% au deuxième trimestre 2020, la crise économique liée à la Covid-19 est sans précédent. Tout au long de la crise, l’état a accompagné l’ensemble des acteurs économiques avec des dispositifs d’urgence visant à soutenir la trésorerie des entreprises et à maintenir l’emploi.
Au delà de cette situation de crise la Covid-19 a mis en évidence notre dépendance vis à vis des productions étrangères. Le gouvernement français a donc décidé de renforcer les dispositifs visant à renforcer la compétitivité de l’industrie française.
Le document joint liste l’ensemble des dispositifs d’aides pour l’industrie existants à ce jour.
Parmi ces programmes deux dispositifs ont retenus notre attention. Ils permettent d’aider les entreprises à connecter leur outil de production, première étape vers l’industrie4.0 : l’aide au conseil et l’aide à l’investissement.

L’AIDE AU CONSEIL : 10 000 ACCOMPAGNEMENTS VERS “L’INDUSTRIE DU FUTUR”

Vous souhaitez connecter votre outil de production pour en améliorer la productivité mais vous avez besoin de conseils pour planifier ce changement ?
L’état prend en charge de 50% à 100% du coût d’une prestation de conseil « transformation vers l’industrie du futur » (5 jours minimum).
Pour découvrir les régions qui participent à ce programme rendez vous page 24 et 25 du document à télécharger ci dessous.

L’AIDE À L’INVESTISSEMENT “INDUSTRIE DU FUTUR”

Vous aviez peut être entendu parlé de la possibilité de sur-amortissement pour l’achat de certains équipements de production. Cette mesure est complété depuis le 5 septembre par une subvention à découvrir page 26 du document joint.

Dans le cadre du plan “France relance”, les PME et ETI bénéficient de subventions pour améliorer les performances de l’outil de production.

Ces subventions s’appliquent entre autre aux :

Exemple de produit concerné : un capteur autonome placé sur une machine pour écouter ses vibrations. En cas de vibrations anormales le capteur remonte l’information vers une plate-forme de maintenance qui alerte le service de maintenance. En évitant un arrêt de la ligne on améliore le service client et on réduit les couts.

Montant de la subvention sous conditions de 20% pour les ETI et de 10% pour les PME de l’investissement
Gestion du guichet de soutien confié à l’Agence de service et de paiement (ASP)
Enveloppe de 320 millions d’euros d’ici fin 2022

Plus d’informations page 26 du document à télécharger ci-dessus