AiRiCOM - Architecte de vos solutions IoT et M2M
Tél. Paris +33(0)1.77.62.46.24 - Tél. Province +33(0)2.51.09.59.37
info@airicom.com
Capteur de maintenance préventive avec intelligence artificiel, sans fil et autonome
Capteur de maintenance préventive avec intelligence artificiel, sans fil et autonome

OBJECTIF DE LA MAINTENANCE PREVENTIVE

La maintenance préventive permet de diminuer les risques d’arrêt suite à une panne, d’améliorer la productivité et le service au client (respect des délais). Si une simple panne peut causer un arrêt de quelques minutes à quelques heures elle peut aussi arrêter la production pendant plusieurs journées, le temps de recevoir la pièce à changer.
De plus la maintenance préventive renforce la sécurité des utilisateurs en évitant des pannes dangereuses liées à la casse d’un composant fatigué ; elle permet d’améliorer les conditions de travail.
La maintenance préventive  prolonge la durée de vie du matériel et des équipements.

LES SIGNES AVANT-COUREUR DE LA PANNE

Si un axe est usée, qu’une pièce se dévisse ou qu’un réglage est mal fait la machine se met souvent à vibrer de façon anormale. Ainsi un mécanicien exercé pourra en tendant l’oreille ou en posant la main sur le capot du véhicule détecter des vibrations anormales et prévenir une panne sur une voiture.

DES CAPTEURS INTELLIGENTS POUR REMPLACER L’HUMAIN

Le challenge technologique est dés lors de remplacer les sens humains par ceux d’un capteur .
La vibration peut être qualifiée à l’aide d’un accéléromètre 3D. Ce type de composant est aujourd’hui largement utilisé pour définir des accélérations, des inclinaisons, etc.. Ces capteurs peuvent percevoir des vibrations de façon bien plus précise que l’humain et de façon constante.

Pour donner de l’intelligence à ce capteur on utilise des algorithmes qui vont permettre de définir les vibrations normales de la machine en fonctionnement. Ces vibrations évoluent en fonction de nombreux paramètres et l’analyse par les algorithmes gagnera en finesse dans le temps.

Dés lors l’analyse des données du ou des capteurs permettra d’identifier un fonctionnement anormal. Puis au fur et à mesure d’associer ces dysfonctionnements à des types de panne. Au final le système sera capable d’identifier la pièce à commander pour que le service maintenance puisse la changer à temps.

UN SYSTEME ERGONOMIQUE

Si le système décrit est simple à utiliser son installation peut être complexe. Un capteur peut en effet avoir besoin d’une alimentation externe et d’une liaison physique avec la plate-forme de supervision.
Heureusement il existe des solutions sans fil et autonome depuis quelques années pour palier à ces difficultés : les capteurs sur réseau LoRaWAN.


Ces capteurs fonctionnent sur batterie et sont connectés au réseau sans fil. Pour que la pile qui les alimente puisse fonctionner pendant plusieurs années ils n’émettent que quand lorsque c’est nécessaire, et avec une forme d’onde peu gourmande en énergie. La fréquence utilisée a une longueur d’onde qui lui permet de porter à des kilomètres avec une dépense énergétique faible.


En supposant qu’il y ait une vingtaine de machine à équiper dans l’atelier on aura alors besoin d’installer une seule passerelle LoRaWAN raccordé au réseau Ethernet ou à Internet en 3G/4G/5G, en WiFi ou via un câble Ethernet. Kerlink est un fabricant français qui produit d’excellentes passerelles LoRaWAN.
Reste enfin à visualiser les données. Il existe pour cela de multiples plate-formes. Nous vous conseillons d’adopter une solution pérenne, éditée depuis plusieurs années, par une société saine comme ioThink.

Système complet avec capteur, passerelle et plate-forme de gestion

Il existe de multiples capteurs d’accélération. Nous préconisions BOB ASSISTANT qui embarque une intelligence artificiel et qui fonctionne sur le réseau LoRaWAN.